Françoise Joudrier

Françoise Joudrier née en 1963 à Tours, vit et travaille dans le sud de la France. Elle utilise la peinture dans une figuration composée de formes/sujets présentés inlassablement. Une tentative d’épuisements des formes/sujets. Une énumération visuelle, une liste qui semble sans fin, un catalogue. Pourtant chaque tableau est unique dans sa différence à l’autre. Parce que les jours s’enchainent… Que la vie s’écoule et se transforme toujours, comme l’eau d’un fleuve qui ne fait que passer. L’almanach de tout son temps, ses saisons, ses images. Le tableau n’est jamais fini. Pour ça il faut épuiser le tableau et le temps..

…La succession est difficile, comme l’écrit Marguerite Duras
“Avant moi, il n’y avait rien à ma place. Maintenant, il y a moi à la place de rien.»
(La vie tranquille)

INFANTE/TUTTI/LA JEUNE FILLE ET LA VIE La jeune fille et la vie ou l’idée de possibilités. Elle attend son heure et en attendant… Elle attend ! L’attente en ligne d’horizon, l’attente dans le bonheur d’attendre.Un personnage qui fait face, que témoigne la présence du regardeur chacun étant le spectacle de l’autre,
C’ est l’ histoire d’un élément d’une population. D’un être unique parmi tous. Qui sans savoir d’où il vient et sans savoir où il va .. (Hormis celui d’intégrer les éléments naturels) est chargé de sa vie. Tout reste à vivre , la jeune fille et la vie, attend. Semblable à une sculpture, elle ne lache rien, ne dévoile pas,immobile, silencieuse, pétrifiée dans un corps bien trop petit et la tâche semble si grande..